Mes passions, mais aussi les vôtres !

Le site du této

 
 
 

Le traitement de la couche de forme est en cours à droite et fini à gauche . D'une forme en chapeau chinois et donc circulaire, le réglage se fait grâce à un robot qui pilote la niveleuse.

Là aussi comme sur les taxiways de l'aéroconsonstellation, le sol traité est de très haute performance grâce au traitement du sol en place avec de la chaux et du liant routier (à base de ciment).

 

Aire de point fixe - Haute Garonne - 2004/2005

Les autres sites

L'aire de point fixe est constitué de 3 rangées de 2 longrines sur lesquelles  :

- des murs fixes "absorbeurs de bruits" dit acoustiques sont fixées,

-  les portes elles aussi acoustiques roulent ,

- les déflecteurs de gaz au centre roulent.

Sur la photo et après découpe avec trancheuse, terrassement des fouilles, il y a la pose des armatures puis la pose du coffrage circulaire avant le bétonnage.

Les rails pour déflecteur et portes :

Ils sont scellés dans la longrine et devront supporter les 25 Tonnes par roue, des portes et des déflecteurs, sans oublier les  presque 600 tonnes de l'avion quand il entrera dans l'aire.

On devine sur le côté gauche, le raboutage des rails qui ont été découpé en biais à 45 ° pour éviter le "clanc" lors du passage des roues.

Le scellement presque complet du rail permet de faire passer l'énorme effort de poussée horizontale des déflecteurs qui dévient les gaz des réacteurs.

Le dallage :

Par dessus le sol traité, la chaussée aéronautique dite "rigide". 30 à 35  cm de béton B9 posés sur une grave ciment haute performance G4. Grâce à la machine guidée par fil, il est possible de réaliser la forme de cône. Ainsi, la pluie s'écoule tout autour de l'aire et rejoint le bassin B1' par un réseau de caniveau de surface et de buses.

Les dalles sont découpées ensuite, dès que le béton commence à faire prise, pour réaliser des carrés de 5 mètres x 5 mètres .... sauf dans les arrondis !!!!

Le montage des déflecteurs :

Voici trois des cinq déflecteurs. Ils ont l'air d'être à l'envers mais en fait quand les gaz s'engouffrent sous les panneaux, ils sont déviés à 80° vers le haut par la forme en "ailettes" du métal déployé. (trois panneaux sont mis en place à droite et en bas sur le chariot central)

D'énormes lests en béton empêchent que ces chariots se soulèvent.

C'est d'une redoutable efficacité, car vous pouvez stationner à 4 mètres derrière ces panneaux, vous ne sentez pas le souffle des réacteurs !

La hauteur de ces déflecteurs ? 9,50 mètres de haut ! Et comme l'avion pourra avoir plusieurs positions dans l'aire pour être "face au vent", les déflecteurs circulent sur des rails pour se positionner toujours derrière l'avion.

Le montage des murs et des portes :

Sur cette vue, la porte à gauche et le mur à droite sont en cours d'équipement de panneaux acoustiques. 

Constitués d'une plaque perforée, d'une lame d'air, d'une laine de roche compacte, d'une autre lame d'air et enfin d'une autre plaque non perforée, ces panneaux absorbent le bruit littéralement en le transformant .... en chaleur (attention,  l'élévation de température est faible !)

Ceux-ci sont glissés au fur et à mesure à partir du haut de la structure. A l'arrière, il y en a jusqu'à 9,60 de haut et devant, de 5 mètres à 20,10 mètres. L'espace entre ces deux rangées permet à l'air de s'engouffrer et d'alimenter les moteurs.


Sur cette aire circulaire, l'avion pourra prendre 6 positions différentes suivant l'orientation du vent : trois quand il souffle du Nord Ouest et trois quand c'est le vent d'Autan.

Délai : démarrage des travaux juin 2004– Fin projetée avril 2005


Caractéristiques principales :

1,2 Hectare  de sol traité - un bassin de rétention de 300 de long - 7800 Tonnes de grave haute performance - 1 Hectare de dallage entre 10 et 35 cm d'épaisseur


6 rangées de longrines de longueur totale de  2000 mètres - 5 déflecteurs de 9,50 mètres de hauteur - Des portes sur rails motorisées et des murs fixes de 9,60 à 20,10 mètres de hauteur  - plus de 2000 tonnes de lest en béton armé  - une cabine de contrôle - éclairage total de l'aire - stations d'écoute sonore réparties à proximité



Le site qui en parle :

Setec tpi  : le site du l’assistant technique du maitre d’ouvrage


Biblio :

Revue travaux N°824 : L'aire de point fixe


Mes anecdotes

Vive l'Europe ! Conception Allemande, Réalisation du béton armé Française, charpente fabriquée en Pologne, Chaussées béton  réalisées par des Allemands avec la machine conduite par des Hollandais, et certains ouvriers provenant d'autres pays comme : Turquie, Ousbékistan, Portugal, Algérie, Suède, etc .... Ya, oui, da, tac,   sinon yes !

L'arrivée de la machine à béton à plat : c'est une GOMACO mais de type finisseur à rouleaux. Jusqu'à 15 mètres de large et deux rouleaux qui tournent et balayent la surface de droite à gauche, compactant puis lissant le béton.

      Surprenant d'efficacité avec son incroyable adaptabilité à toutes formes de dalles béton : carré, triangulaire, segment de cercle, couronnes (comme les chaussées de rond-point) .

      Son inconvénient est que les côtés doivent être coffrés à l'avance à la main .... sauf quand il y a des longrines comme ici ! Un régal pour les aires industrielles complexes comme ici.


      A côté, une petite  vidéo des rouleaux et des vis qui règlent la hauteur du béton. La toile de jute  permet de lisser la surface derrière les cylindres.

Créé sur un Mac