Mes passions, mais aussi les vôtres !

Le site du této

 
 
 

Ligne 14 sud - lot GC 03

 

Les autres sites

Créé sur un Mac

Descriptif des travaux à réaliser :

Pour commencer, je vous fait un topo des grandes étapes.

  1. 1.préparation des emprises : c’est le plus délicat. En effet, beaucoup d’incertitudes sur ce que nous trouverons sur le site : pyrotechnie avec possibilité de trouver des bombes enfouies, amiante, déchets dangereux (réservoirs de GPL, Cuves enterrées, ...) et réseaux abandonnés mais toujours actifs.

  2. 2.les boites gares : pour créer des gares souterraines au nombre de trois (PDR, PDT et C3C), nous utilisons la technique la plus courante : la réalisation de parois moulées. Terrassées, butonnées, il faut ensuite réaliser le radier au plus tôt pour lancer l’étape suivante.

  3. 3.La descente du tunnelier et les équipements de production : grosse opération spectaculaire, le tunnelier a été amené d’un chantier précédent directement sur le site de PDR pour être reconditionné. Il est donc descendu dans cette boite gare. Les équipements nécessaires à son fonctionnement sont mis en place : convoyeur et tout ce qui est nécessaire à faire fonctionner la machine.

  4. 4.Creusement du tunnel : le tunnelier à pression de terre complété de 4 remorques  de servitude est lancé comme un frelon vers le nord en direction de l’ouvrage Jean Prouvé , sa future sortie. Il est desservie par des TSP (trains sur pneus) et un VMS (Véhicule Multi Service).

  5. 5.Les ouvrages annexes : au nombre de trois, ils servent d’accès de secours lors de la construction (et ont leur utilité bien sûr en phase exploitation). En effet, les pompiers demandent 2000 m au plus pour intervenir sur le tunnelier en cas de soucis.

Les travaux de parois moulées

Sur le site de PDR, les grues pour forer et manutentionner les cages ont quasiment terminées. 47 panneaux de 1500 mm ou 1200 mm de large ont été réalisés. Entre 4 et 5 panneaux par semaine, hormis incident bien sûr.

Murettes guide, foration à la benne preneuse de 28 tonnes (à vide). Deux ateliers, 5 grues en tout. Le volume des panneaux varie de 200m3 à 400m3.

Là aussi, auscultations soniques et carottages en pied de panneaux sont prévus.

A venir : la poutre de couronnement

Mes anecdotes :

Les travaux de préparation d’emprise avec leur lot de surprise : un réservoir de GPL pris pour un ballon d’eau chaude et grosse frayeur lors d’une manipulation musclée (fuite), une mauvaise manœuvre et le mat d’une foreuse à pieux percute la façade de l’école (vide car les travaux ont été prévu exprès en période de vacances)


Et il y en aura certainement d’autres .....

Les travaux préparatoires

Sur le site de PDT, les pelles de démolitions s’activent.

Elles ont remplacé les équipes de désiamentage; qui de découverte en découverte ont procédé au retrait des plaques, conduites et autres produits.


Les autres produits de démolitions sont tous valorisés : charpente métallique, maçonneries, béton armé, ... par  concassage, recyclage.


Au loin, les lignes 225 KV sous lesquelles nous allons construire la boite gare : un vrai défi !