Mes passions, mais aussi les vôtres !

Le site du této

 
 
 

La travée centrale :


Vue de la travée centrale de 132 m, la pile P2 à gauche et la pile P3. Particularité de ce viaduc, les piles sont constituées de 2 voiles en béton, espacés de 4 mètres pour que l'on puisse voir à travers (si on est parfaitement en face !)

Pendant la construction, les deux voiles de chaque pile ont été solidarisés par des poutres métalliques qui ont été ensuite découpées et retirées.

 

Viaduc de la Clidane

Les autres sites

Vue de la rivière Clidane:


Vues de gauche à droite des piles P3, P4 et P5.

Le viaduc est terminé et le vallon va être engazonné pour effacer les traces de notre passage.

Seules resteront les pistes pour véhicules légers.

Du tablier au pied de la pile P3, 75 mètres.

Les caractéristiques principales :

Construction du viaduc de 550 m de long et 110 m de haut maximum, portée centrale de 132 mètres


Fondations avec deux ou quatre puits marocains de 2,5 à 4 mètres de diamètre, jusqu'à 17 mètres de profondeur,

3 piles creuses et fermées, et 2 piles principales avec deux voiles de 1,5m d'épaisseur et 11 mètres de large,

Travée centrale de 132 mètres, voussoir sur pile de 7,45 m de haut, 2 fléaux centraux de 18 paires de voussoirs construits avec deux paires d'équipages mobiles,

Construction en béton précontraint par encorbellement successif avec 2 paires d'équipages mobiles. (89 MF HT)


Câbles 19 T 15 S précontrainte intérieure et éclisse, câbles 4 T 15 S en précontrainte transversale et enfin, câbles de précontrainte extérieure en 31 T 15 S jusqu'à 250 mètres de long.


Les sites qui en parlent :

www.structurae.de/

www.amikpon.net/

Setec tpi


Mes anecdotes :


J'ai amené un stagiaire le premier jour sur le chantier, là haut, tout là haut ! J'ai seulement réalisé que cela pouvait peut être le gêner quand à 75 mètres, sur un platelage "souple" au dessus du vide, il a pris une couleur, une teinte blanchâtre, voire un peu jaune !

Les ouvriers disent qu'il est très difficile de monter sur une pile que l'on a pas construit soit même, en prenant au fur et à mesure l'habitude de la hauteur.


Quand les ouvriers prenaient leur pose pour manger, ils ne mangeaient pas !

Le nombre de kilo de cèpes récoltés en 1 h 00 de pose "repas" ont permis de payer bien des tournées ....... après le travail bien sûr ! ! ! !

Créé sur un Mac